Mycologie & Pathologie Forestières.DZ
Bienvenus sur MycoDZ !
Annonces
Aucune annonce pour le moment !
Glossaire
Glossaire
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 9 le 2015-01-22, 20:15

Comment reconnaitre un champignon?

Aller en bas

default Comment reconnaitre un champignon?

Message par Admin le 2013-02-03, 19:53

La reconnaissance des champignons est souvent difficile. On estime à 1,5 million le nombre d’espèces de champignons dans le monde, dont seulement 150 000 espèces sont connues jusqu’à aujourd’hui. Devant ce grand nombre d’espèces, qui parfois sont morphologiquement très semblables, l’homme est souvent confronté à des confusions, que sauf un mycologue ou un amateur expérimenté peuvent lever.
Ainsi, pour reconnaître un champignon, il faut tout d’abord observer sa morphologie générale classique ou non classique), puis étudier soigneusement les caractères morphologiques CAD. par l’examen :

1. du chapeau : couleur, texture, forme, diamètre, couleur de la chair…etc.
2. du pied : couleur, hauteur, diamètre, forme, présence d’anneau ou de cortine, texture, forme de l’extrémité…etc.
3. des lames : couleur, espacement, insertion au chapeau…etc.
4. de la soprée : couleur de l’empreinte des lames sur un fond blanc (spores en masse)




En plus des caractères morphologiques, l’odeur, le goût (goûter avec le bout de la langue puis cracher) et l’habitat du champignon offrent aussi des indications très précieuses qui aident à sa détermination. Pour certains groupes de champignons (les cortinaires par exemple) on a souvent recours à l’utilisation de réactifs chimiques (exemple : NaOH, KOH…etc.) sur les différentes parties du champignon, pour observer le changement de couleur et pouvoir distinguer entre les sous-groupes.

Il arrive parfois, que tous ces caractères ne soient pas suffisants, ou que tout simplement une confirmation du groupe auquel appartient le
champignon soit nécessaire, dans ces cas précis l’étude des caractères microscopiques, s’avère inévitable. Le champignon est alors
soigneusement étudié sous microscope : les spores (forme,ornementation, couleur, taille …etc.), l’hyménium, cystides (forme, taille,
emplacement…etc.), la trame lamellaire,…etc.


[size=12]Les champignons ont évolué à côté des plantes et des animaux, ce qui fait d’eux une partie intégrante et non dissociable d’écosystèmes complexes. Comprendre les champignons dépend largement de notre compréhension de ces écosystèmes. Nous vous présentons ci-après quelques aspects à prendre en considération lors de vos prises de notes.
- Le substrat sur lequel pousse le champignon : sur du bois? (souche, bois mort, arbre vivant) ; le champignon pousse-t-il à la base de l’arbre, sur le tronc, autour des racines…etc. Sur quel type d’arbre pousse le champignon, un résineux ? lequel ? un feuillu ? lequel ? Il vous faut donc pouvoir identifier ou reconnaître les espèces d’arbres de votre forêt.

Si le champignon émerge du sol, il vous faudra alors savoir s’il a vraiment poussé sur le sol, ou si il est attaché à un morceau de bois enterré dans le sol, à des feuilles ou à des épines…etc. Il vous faudra aussi observer ce qui entour le champignon : les arbres qui poussent autour…etc. D’autres observations importantes concernent le mode de groupement du champignon. Pousse-t-il en solitaire ? en touffe ? en
touffe imbriquée ? soudé ou pas à d’autres ?...etc.

Lorsque vous construisez votre collection de champignons, optez pour les champignons que vous pourrez ou avez une chance de pouvoir identifier. La difficulté d’identifier certaines espèces vous aidera à prendre cette décision. Une fiche que vous prendrez avec vous sur terrain vous facilitera le travail pour la prise de notes (Réf. Fiche récolte)

Avec l’entraînement, vous développerez mieux votre méthode de travail, et vous vous rendrez compte qu’il vous faudra noter certains caractères alors que vous êtes sur terrain. Certains lactaires par exemple, contiennent très peu de lait ou « latex », et si vous devez connaître la couleur de ce lait, ou son changement de couleur au contact de l’air, vous devrez donc noter ce caractère lorsque vous êtes sur terrain pendant que votre champignon est encore frais. L’expérience vous apprendra ce qu’il vous faudra noter immédiatement sur terrain.

N’oubliez pas, il n’est pas toujours facile, il est même souvent difficile, d’identifier un champignon, alors lors de vos cueillettes soyez raisonnables et ne prenez pas plus de 10 espèces dans votre panier. Une fois ces espèces identifiées, vous pourrez faire une autre randonnée et prendre d’autres espèces pour les déterminer au laboratoire.

Fiche Récolte




Foret
Station

GPS







Date


Description par

Chapeau-
Diamètre=












Habitat
Forme





Marge



Couleur



Texture



Odeur













Lames
Couleur



Insertion



Forme



Densité



Pied –
hauteur=











Chaire
Forme



Couleur



Couleur



Saveur



Texture



Odeur



Diamètre



Sporée



Anneau



Groupement



Base



Mycélium




Admin
Admin

Messages : 25
Date d'inscription : 09/01/2013
Localisation : Alger

http://mycodz.forumalgerie.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum